27. juin 2022
Brexit, élection de Donald Trump, Crise de la Covid 19, Guerre en Ukraine et corrélativement montée des populismes, succès des théories du complot, omniprésence des fake news… Quelle lecture d’ensemble peut-on faire de ces événements dont on devine instinctivement qu’ils sont liés, sans toujours parvenir à les décrire ? N’ont-ils pas pour point commun un brouillage des catégories de vrai et de faux. Nous serions entrés dans une ère de la post-vérité, dans laquelle les...
06. janvier 2022
Le champ même du social s’est déplacé : le glissement d’objet opéré par l’avènement de la catégorie d’épreuves s’est superposé et même souvent substitué à celui d’intérêt de classes sociales pour décrire les affrontements qui dessinent les enjeux collectifs d’aujourd’hui. En témoigne l’usage de plus en plus fréquent du terme de « classes populaires » en lieu et place de celui de « classes ouvrières ». Il y a une distinction essentielle à faire d’un...
06. janvier 2022
L’insupportable liberté des Modernes L’individualisme a changé le monde, en libérant la curiosité humaine et en étendant le champ des possibles. Et cet individu, débarrassé du fardeau de sa famille, de son milieu de ses origines, semble incarner ce que Benjamin Constant appelait la liberté des Modernes, cette liberté qui s’épanouit dans la participation aux affaires publiques et ce par la décharge de celles-ci à un nombre limité des personnes (gouvernement représentatif)....
03. décembre 2021
Comme un bouteille jetée à la mer : Pour une urgence citoyenne Une crise qui dure et peut devenir à tout moment explosive se comprend souvent à partir d’un grand paradoxe. D’un côté ne société d’individus plus horizontale qui se proclame, se pense et se veut égalitaire. Où chacun se prend pur quelqu’un. Où un lien social en recomposition joue un premier rôle ave la nouvelle économie de la connaissance, les réseaux sociaux, la diversité des collectifs, des associations...
30. mai 2021
Comment prendre en compte ou, du moins, canaliser cette exaspération permanente et bien souvent justifiée des citoyens qui rend impossible l’exercice du pouvoir ? Si l’on écarte la tentation de la démagogie, notre conviction est que l’on ne peut répondre à l’exaspération des citoyens que par une modification de la Constitution ou de nouvelles lois prenant en compte leurs aspirations mais sur base d’une nouvelle méthodologie. Cette nouvelle pratique institutionnelle repose...
17. avril 2021
Une société démocratique est une société autonome où les individus admettent que toute institution est contingente, c’est-à-dire le résultat de son histoire. Que la place de l’économie, les finalités assignées à la technique, l’éducation, la validité et la légitimité des normes relèvent de l’imaginaire instituant. Les individus savent qu’ils sont à l’origine du sens et donc d’un système, même quand ils doivent le subir malgré eux. Pour parler comme Cornelius...
17. mars 2021
L’idéal qui prévalait au XIXème siècle et à la suite du siècle des lumières, supposait une amélioration continue des conditions de vie et de la société grâce aux sciences et aux techniques. Comment expliquer que cette technique qui était subordonnée à un objectif d’émancipation sociale et individuelle ait développé à certains égards un potentiel déshumanisant ? Saurons-nous la réorienter vers des fins civilisationnelles ? La notion de perfectibilité, qui naît sous la...
07. mars 2021
Les néolibéraux qui ont émergé après la crise de 1930 en Amérique en appellent aux artifices de l'Etat (droit, éducation, protection sociale) chargés de construire le marché et d'assurer en permanence son arbitrage selon des règles loyales et non faussées. Alors que pour Lippmann puis pour les néolibéraux, allouer ce rôle à la prétendue intelligence des publics nie la réalité des processus évolutifs au regard d'une intelligence humaine rigide, retardataire; pour Dewey, au...
18. février 2021
Les conditions de l’action publique participative au sein de la Société civile sont simples : aucune entité (institution, média, organisme, entreprise, parti politique . . .), aucun citoyen ne doit être en situation de monopole sur l’information ou la production d’idées. Un écosystème de citoyens critiques et compétents dans ses différentes sphères doit est prêt à butiner toutes sortes de sources, à opérer toutes sortes de croisements de disciplines pour détecter et faire...
08. février 2021
L’élargissement de la sphère de notre considération à tous les vivants de notre planète, dont l’épanouissement et le droit d’exister limitent notre liberté, est le résultat d’un processus de transformation de nous-mêmes qui touche nos évaluations, nos émotions et les affects qui nous poussent à agir. Au lieu de s’octroyer une souveraineté absolue sur la création et d’avoir un rapport de domination aux autres, l’être humain prend conscience de son appartenance à une...

Afficher plus